Un Rastaman politique se confie

Après deux sessions dédiées au dancehall, l’Université a changé de thème pour parler de l’un des chanteurs rasta de roots reggae les plus subtiles et penseurs : Pablito Henry, plus connu sous le nom de Pablo Moses, est entré par la passerelle sous un tonnerre d’applaudissements respectueux, vêtu de sa signature, sa forme de béret écossais en zig-zag et ses lunettes miroir.Détails